Mais qu’est ce que le Social Selling ?

Le Social Selling, c’est l’art d’utiliser les réseaux sociaux dans le processus de vente.

Le Social Selling est la manière dont les équipes commerciales utilisent les réseaux sociaux, Twitter, Facebook, Linkedin voire Instagram, pour se connecter avec leurs clients ou leurs prospects et leur apporter de la valeur. Le Social Selling permet de garder un lien avec ses cibles (lead nurturing). Son objectif est d’engager les acheteurs dans une relation à long terme. Cet engagement est commercialement efficace. (selon Forbes)

Le social selling est à la fois un outil pour donner plus de puissance aux entreprises sur les réseaux sociaux et un outil de performance commerciale.

On estime que les collaborateurs d’une entreprise sont 10 fois plus puissants sur les réseaux sociaux que l’entreprise elle-même.

Les commerciaux qui utilisent les réseaux sociaux sont plus nombreux à atteindre leurs objectifs de chiffre d’affaires (64% au lieu de 49%) et ils détectent 2 fois plus de leads que les autres.

Quelle différence entre community management et Social Selling ?

Avant de développer pourquoi, pour qui, quand et comment développer le Social Selling, j’aimerais apporter une précision sur la diffférence entre community management et Social Selling.

Le community manager est un professionnel des réseaux sociaux dont la principale mission est d’animer une communauté de clients ou de fans de la marque sur les réseaux sociaux. Il agit au nom et pour le compte de la marque, de l’entreprise pour laquelle il travaille.

Le social seller, lui, est un professionnel de la vente. Il est ingénieur commercial, consultant indépendant, commerçant, artisan, consultant en charge du développement commercial. Son métier n’est pas de gérer les réseaux sociaux mais il s’en servira pour atteindre son objectif professionnel qui est de développer le chiffre d’affaires et renforcer la relation avec ses clients. Il agit en son nom pour le compte de l’entreprise pour laquelle il travaille.

Le social selling va-t-il remplacer les autres méthodes commerciales ?

Le social selling n’a pas pour vocation de remplacer les autres méthodes commerciales comme la prospection par téléphone, par email, la prospection physique via des clubs d’affaires ou des associations par exemple. Il vient en complément de ces techniques pour les fluidifier, les améliorer, les compléter.

 

 

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Comment bien choisir son prestataire de Social Selling ?

Introduire les réseaux sociaux dans la routine professionnelle des commerciaux est un projet qui change profondément les habitudes et les […]

Read More

Mais qu'est ce que le Social Selling ?

Le Social Selling, c’est l’art d’utiliser les réseaux sociaux dans le processus de vente. Le Social Selling est la manière […]

Read More

Le social selling avec Linkedin dans l'assurance.

Entretien avec Marie-Eve Saint Cierge Lovy, directrice marketing chez APICIL. Pourquoi avez-vous choisi d’encourager les vendeurs grands comptes à être […]

Read More

LinkedIn change de peau, avez-vous remarqué le nouveau design ?

Vous avez peut-être remarqué que les pages Linkedin ont changé sur Desktop. Tout le monde n’a pas encore ces changements […]

Read More

Les 10 questions que vous vous posez sur le Social Selling

Le Social Selling est une technique commerciale qui consiste à utiliser les réseaux sociaux dans le processus de vente. Le […]

Read More

To Do List pour le Social Selling B2B

Ce que je dois faire quand je me connecte sur Linkedin et Twitter. La principale crainte des Social Sellers, les […]

Read More

Social selling et CRM : l’indispensable duo des commerciaux !

Articlé rédigé par Brune Wibaux – Digital marketing manager – INES CRM – Juin 2016 Après des décennies de porte à porte, de […]

Read More

Au secours, j'ai peur de lancer mes commerciaux sur les réseaux sociaux !

5 idées fausses sur le social selling et les arguments pour y répondre. 1. Les commerciaux ne sauront jamais quoi […]

Read More
Share