Les secrets d’une landing page qui convertit

Vous qui souhaitez transformer les visiteurs de votre site web en prospects qualifiés, vous avez sans doute déjà entendu parler ou même utilisé une landing page. Outil de marketing digital par excellence, nous vous révélons ici les ingrédients d’une landing page qui convertit. 

Une stratégie de content marketing performante s’appuie sur des outils de transformation comme la landing page. Pour que ce levier incontournable de conversion se révèle performant, encore faut-il le maîtriser et l’élaborer selon quelques règles bien précises. Découvrez ici, la recette d’une landing page réussie. 

Téléchargez notre guide gratuit : 7 conseils infaillibles pour générer des leads qualifiés

Landing page… késako ?

Tout d’abord, attachons-nous à bien définir ce terme marketing. Pour le Journal du net, “une landing page, ou page d’atterrissage en français, est une page isolée d’un site Internet, destinée à être celle sur laquelle arrive un internaute, après avoir cliqué sur un lien externe.” Aujourd’hui, les landing pages sont également utilisées à partir de liens internes au site internet. On arrive sur une landing page, généralement après avoir cliqué sur un lien ou sur un bouton appelé “call to action”.

À quoi servent les landing pages ?

L’objectif est d’inciter l’internaute à réaliser une action spécifique (et une seule). 

One way

Dans la grande majorité des cas, il s’agit soit de “télécharger un document(ex : une infographie, un livre blanc…) soit de “prendre rendez-vous”. Autrement dit, c’est elle qui va vous permettre de générer des leads, de convertir vos visiteurs en clients potentiels puisque grâce à elle, vous allez obtenir des informations le concernant (contact mail principalement). 

Quel outil pour la création de landing pages ?

Pour créer ces landing pages, il existe différents outils, différentes plateformes en ligne. Vous pouvez bien entendu utiliser des pages de votre site web avec un template spécifique. L’intérêt d’une plateforme externe est qu’il vous sera plus facile de modifier votre landing page pour maximiser la conversion. Chez IDSA, nous utilisons principalement Instapage. Très intuitif grâce à son système de “drag and drop”, il est très facile de construire une landing page sans connaissance technique pointue. De plus, vous pouvez les intégrer simplement sur votre back-office WordPress grâce à un plugin. Instapage présente également le considérable avantage de vous proposer un outil statistique afin de connaître le nombre de visites et le nombre de leads de votre landing page. Cela vous permettra de faire quelques ajustements si le taux de conversion n’est pas assez élevé. Par ailleurs, cette plateforme offre la possibilité d’envoyer des notifications mails dès lors que votre landing page génère un nouveau lead. Ce qui peut s’avérer très utile en termes de réactivité et de relance client. 

D’autres outils possibles : Unbounce, Leadpages, Mailchimp, etc.

Les ingrédients d’une landing page réussie

Vous êtes convaincus par cette solution, mais vous ne savez pas comment concevoir une landing page efficace ? Pas de panique, on vous explique tout ça en détail. 

3 blocs pour transformer

Une landing page qui fonctionne est généralement composée de 3 blocs : 

  • Donner envie : misez sur un titre court et explicite. On doit être capable de comprendre en un coup d’oeil la thématique abordée. Ensuite, rédiger un petit paragraphe qui présente en quelques mots, les bénéfices qu’ils retireront de l’action qui leur est suggérée (Par exemple : télécharger gratuitement ce guide). 
  • Rassurer : essayez de mettre en avant 3 arguments qui répondent à la problématique client. Le visiteur se sentira compris et aura ainsi plus tendance à vous faire confiance. Autre facteur rassurant : la présence d’un bloc de références client. Rien de plus efficace que de montrer que d’autres personnes vous ont déjà accordé leur confiance. Surtout lorsque celles-ci sont connues de tous, comme une grande enseigne nationale par exemple. Il également possible d’intégrer des témoignages clients ou des avis clients.
  • Transformer : pour convertir votre visiteur en lead, n’oubliez pas d’insérer un bouton “call to action” attrayant. Oubliez le “cliquez ici” et préférez le “profitez-en”, ou encore le “obtenez gratuitement votre guide complet”.

Voici un exemple de de landing page à la fois rassurant (car il s’agit d’une offre sans engagement) et efficace (on connaît le bénéfice : un mois gratuit) :

Landing Page Netflix

Le graphisme

L’aspect esthétique d’une landing page est tout aussi important. Elle doit être visuellement équilibrée et harmonieuse. Prêtez une attention particulière à la couleur ou bien à l’image de fond, afin que le bouton “call to action” ressorte naturellement. Par ailleurs, n’hésitez pas à agrémenter votre landing page d’illustrations ou de pictogrammes qui faciliteront la compréhension et réduiront le temps de lecture. Par exemple, on associe spontanément le picto ampoule à une idée, une astuce.
Lorsque l’objet de la landing page est un document téléchargeable, insérez un visuel de ce dernier pour attirer et convaincre toujours plus le lecteur.

Notez que votre landing page ne doit jamais comporter de menu ou de lien externe (sauf le bouton call to action). Le lecteur ne doit avoir aucune échappatoire et doit pouvoir uniquement réaliser l’action qu’on lui présente. C’est, d’un point de vue marketing, la dernière étape du tunnel de conversion.

Pour vous donner une idée de ce à quoi doit ressembler une landing page efficace, voici un modèle de zoning :

Zoning landing page

Voici quelques exemples de landing pages qui transforment :

Landing page Hootsuite

Landing page Tactill

Landing page Imed

Pourquoi ma landing page ne fonctionne pas ?

Ça y est, vous avez créé et mis en ligne votre landing page. Cependant le nombre de leads générés ne se montre pas à la hauteur de vos espérances. Voici quelques pistes de réflexion qui peuvent expliquer ce mauvais résultat : 

  • Votre landing page s’adresse-t-elle à un persona bien défini ? Répond-elle bien à sa problématique ? Le ton utilisé est-il adapté ?
    En savoir plus sur les personas : lien vers l’article “rédaction article” qui parle des personas quand il sera en ligne.
  • Avez-vous communiqué autour de cette nouvelle landing page ? N’hésitez pas à la promouvoir sur les réseaux sociaux, sur la newsletter et sur votre site web (en bas de vos articles de blog par exemple). 
  • Votre landing page est-elle responsive ? S’affiche-t-elle correctement sur toutes les différentes tailles d’écran (ordinateur, tablette, smartphone) ?
  • L’avez-vous bien relue et vérifié qu’il n’y ait pas de fautes d’orthographe
  • Si vous n’arrivez pas à identifier le problème, vous pouvez très bien mener un A/B testing. Vous pourrez ainsi savoir si cela vient de : 
    • la disposition générale des éléments sur la page ;
    • du message ;
    • du call-to-action ;
    • de la couleur des boutons ;
    • etc.
  • Le temps de chargement de la landing page n’est-il pas trop long ? Attention, des images trop lourdes peuvent allonger de manière significative le temps de chargement et décourager les visiteurs.
  • Il y a plusieurs propositions d’actions :

Landing page qui ne convertit pas

Vous l’aurez compris, créer une landing page qui transforme n’est pas un exercice facile. Toutefois, en mettant en pratique tous ces conseils, vous obtiendrez sans aucun doute une landing page avec un très bon taux de conversion. Alors, à vous de jouer !

 

Demande Guide générer des leads qualifiés

Share